Les portails coulissants, autoportants ou pivotants sont autant adaptés aux professionnels qu’aux particuliers. Reste à savoir si vous désirez privilégier un usage manuel ou automatique de cet aménagement. Si ce dernier est plus simple dans l’utilisation courante d’une résidence ou d’un établissement industriel, sa gestion au quotidien et sa mise en place nécessitent un certain investissement de temps et d’argent. Et dans certains cas l’installation des portails automatiques peut même être déconseillée. Pour choisir l’aménagement le plus adapté à vos attentes, voici tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer dans l’acquisition d’un portail automatique. 

La problématique de l’arrivée électrique 

Si pour certaines installations de portails automatiques une simple batterie suffit, la plupart du temps sa pose nécessite une arrivée électrique. Par conséquent, un premier obstacle pourra se dresser lors de l’installation de cet aménagement si vous n’êtes pas doté d’une arrivée électrique.

Les travaux à réaliser pour un circuit électrique

La mise en place de cette dernière vous demandera un certain temps de préparation et c’est un point qui impactera votre budget. L’installation d’une gaine peut en effet dégrader votre dallage, jardin ou encore la terrasse ce qui engendrera par la même occasion de nouveaux frais. 

Bon à savoir : Trois circuits électriques sont présents sur un portail automatique parmi lesquels on retrouve le circuit d’alimentation (qui sera branché sur secteur ou solaire), le raccordement des moteurs et le circuit secondaire destiné à l’interphone par exemple. 

Disposer de la place nécessaire 

Contrairement à un système d’ouverture manuel, la majorité des automatismes sont imposants lorsqu’ils ne sont pas enterrés. La pose d’un portail automatique nécessite d’inclure l’installation de l’alimentation électrique ainsi que son raccordement à l’habitation. 

Entre les tranchées à réaliser pour faire passer les gaines, les protections, etc. vous devez disposer de l’espace nécessaire afin de poser convenablement votre portail automatique. Il n’est donc pas conseillé d’installer ce dernier lorsque l’emplacement est trop restreint. « 

Le portail automatique pour la sécurité des habitations 

Néanmoins l’installation d’un portail automatique présente également certains avantages. Sa pose sera en effet un gage de sécurité pour une résidence ou des sites industriels. Seuls les détenteurs du code d’accès (ou de la télécommande) pourront en effet obtenir l’accès à l’entrée de l’habitation ou de la zone concernée.

Vous disposez également de la possibilité d’ajouter des accessoires tels qu’un interphone ou une caméra permettant de prévenir les tentatives d’effraction. De même, il est possible, voire recommandé d’ajouter au portail automatique un détecteur de mouvement permettant ainsi d’éviter les accidents. 

Les différentes étapes pour poser un portail automatique 

La pose d’un portail automatique nécessite de prendre en considération certains éléments avant son installation tels que : 

  • prendre les bonnes mesures avant d’installer le portail ; 
  • préparer l’installation électrique avant la pose du portail automatique ; 
  • réaliser l’installation électrique : pour cela, insérer le câble d’alimentation dans une gaine puis déposez-y un grillage avertisseur afin de rappeler le positionnement du câble d’alimentation. 

Si les portails automatiques sont utiles et pratiques au quotidien, ils ne se prêtent cependant pas à toutes les situations. Vous désirez installer un portail au sein d’une résidence, d’une entreprise ou d’un espace industriel, mais l’emplacement ne se prête pas à la pose d’un portail automatique ? Contactez Espace clôture. Conception, installation et maintenance de vos systèmes d’accès et clôture, nous mettons notre expérience à votre disposition. Discutons ensemble de votre projet.