La pose d’un grillage rigide sur un muret est tout à fait réalisable du moment qu’elle est effectuée avec les bonnes techniques et outils adéquats. Si l’intervention d’un professionnel reste le meilleur allié pour une installation de qualité, il est également possible de la réaliser vous-même pour vos clients. Comment poser alors le grillage rigide sur un muret ? Découvrez les 6 étapes clés permettant une mise en place sur mesure et de qualité afin de satisfaire votre clientèle.  

Contrôler la légalité de son installation  

Avant de vous lancer dans la réalisation de la clôture, vous devez dans un premier temps vous assurer que celle-ci n’est pas soumise à une déclaration de travaux (faut-il une déclaration de travaux pour une clôture ?). 

Il faudra ensuite vous référer aux règles d’urbanisme afin de procéder à l’installation du grillage rigide sur muret en toute légalité. 

Définir le périmètre du grillage rigide 

De même, votre installation devra être précédée d’un zonage, une délimitation de l’espace afin de déterminer le nombre de panneaux nécessaires ainsi que le nombre de poteaux qui viendront soutenir la structure. 

Sous réserve de disposer d’une base en béton, différentes alternatives permettent alors de poser un grillage rigide sur un muret. 

Installer les platines sur le muret 

Différents types de platines pourront être intégrés à la pose d’un grillage rigide sur un muret. Ainsi les platines plates, à l’anglaise, en équerre, en U ou spéciales pourront être utilisées selon les besoins de vos clients. Cependant, la pose est conditionnée aux dimensions du muret. Ainsi, en présence d’une largeur de muret inférieure à 20 cm, l’utilisation de platines ne sera alors pas possible. 

Dans les autres cas, sélectionnez les platines adaptées en fonction de cette même largeur de muret : 

  • des platines de 100x100mm ou 120x120mm pour un muret mesurant moins de 150 mm de largeur ; 
  • des platines de 140x140mm pour un muret excédant 150 mm de largeur. 

Une fois les platines choisies, vous devrez alors les positionner au centre de muret afin que le poteau soit au niveau. Marquez ensuite l’emplacement des trous avant de percer. Les platines seront fixées par des chevilles chimiques. Vous retrouverez également des chevilles mécaniques sur le marché, mais elles s’avèrent moins résistantes que les autres. 

Réaliser une installation avec carottage 

Pour que l’installation d’un grillage rigide sur muret soit à la fois esthétique et robuste, la pose par carottage représente la solution idéale. Pour ce faire, il conviendra de procéder à un scellement court (entre 25 et 30 cm de profondeur). Le carottage dépendra alors des dimensions du poteau à savoir : 

  • pour un poteau carré (40 x 40 mm) : une carotte de 80 mm de diamètre ; 
  • pour un poteau carré (60 x 60 mm) : une carotte de 120 mm de diamètre ; 
  • pour un poteau rond (40 mm de diamètre) : une carotte de 60 mm de diamètre ; 
  • pour un poteau rond (60 mm de diamètre) : une carotte de 80 mm de diamètre. 

Positionner le grillage rigide sur le muret 

Une fois ces étapes réalisées, il ne reste plus qu’à fixer le panneau sur le premier poteau positionné. Puis de réitérer l’opération en vérifiant toujours que votre platine ainsi que le reste de l’installation sont bien alignés. Il est également possible de réaliser des angles afin de suivre le muret.  

Poser un grillage rigide sur un muret en pente 

Si le muret de votre client est en pente, il est tout de même possible de poser un grillage rigide en pratiquant des décrochements. Toutefois, s’il se situe sur une double pente, privilégiez alors un carottage ou une pose de platine sur mesure. 

La pose d’un grillage rigide sur muret doit dans tous les cas être réalisée avec soin. Elle nécessite une bonne technique et certaines connaissances. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à faire appel à nos services. Espace Clôture vous conseille et vous guide dans l’installation des clôtures et portails de vos clients.